Frédie : la vie au Niger

Site web de l'association
Currently viewing: Frédie » Les projets

Micro-crédit pour l'élevage de chèvres

Vous pouvez faire un don pour l'achat de chèvres dans le cadre de ce projet.
1 chèvre côute 20 €
Sur le formulaire à utiliser pour faire un don, précisez
qu'il est destiné au "micro-crédit".

En 2009

Dans le cadre du projet de Classe de la 2nde chance, une relation suivie et constructive s'est établie entre les élus de la commune de Diagourou et l'association. Le maire de Diagourou, M. Amadou KADRI, a alors fait part de son projet de venir en aide aux femmes les plus pauvres et les plus vulnérables de sa commune en leur permettant de lancer un petit élevage. C'est au cours d'un voyage de notre présidente au Niger en Novembre 2009 qu'ont commencé les discussions relatives à la possibilité de travailler ensemble sur ce projet.

Le cadre et les premières modalités de mise en place ont été définis : il s'agira d'une sorte de micro-crédit, toutefois, il est convenu qu'il ne sera pas versé d'argent aux intéressées, mais qu'il leur sera fourni 4 petits ruminants (chèvres), soit 3 femelles et un mâle.

Au bout d'un an, à la suite des gestations, chaque bénéficiaire rembourse un cabri femelle s'il en a eu, sinon un mâle. Ces animaux seront attribués à d'autres nouvelles bénéficiaires. La fin des obligations de remboursement sera atteinte, en principe, au bout de quatre ans. Si un événement empêche un remboursement, ce dernier est reporté à l'année suivante et l'engagement est reconduit d'un an.

De retour en France, les contacts se sont poursuivis jusqu'à la rédaction d'un protocole d'accord entre la commune de Diagourou et l'association "Fredie: la vie au Niger". Le protocole prévoit entre autre que l'association s'engage à

  • verser la somme de 2000 € au lancement du projet (pour l'achat des bêtes),
  • verser par la suite la somme de 150 € chaque année (pour les frais de suivi)

La commune s'engage de son côté à

  • Identifier le ou les premier(s) village(s) où il y aura des bénéficiaires,
  • Identifier les bénéficiaires et leur faire signer le contrat moral (qui restera en mairie),
  • Effectuer l'achat des ruminants,
  • Effectuer le transport des animaux vers les bénéficiaires,
  • Mettre à disposition l'agent vétérinaire pour qu'il assure un suivi semestriel des animaux et les vaccinations annuelles nécessaires,
  • Produire un rapport annuel sur l'état de santé du bétail, et le transmettre à l'association,
  • Récupérer, chaque année, les animaux remboursés et les replacer, après contrôle sanitaire, aux nouvelles bénéficiaires,
  • Fournir à l'association, chaque année, un rapport financier relatif au micro-crédit, avec les justificatifs, et le tenir disponible en mairie,
  • Fournir à l'association, chaque année, la liste des bénéficiaires (leur ancienneté dans le projet et les évènements de l'année) et la tenir disponible en mairie.

En 2010

Protocole micro-crédit

Le protocole (ci-contre) a été signé le 25 Mars 2010. L'association a versé les fonds promis le 27 Mars 2010. En juillet 2010, 12 femmes ont été dotées de 3 chèvres et un bouc. Nous espérons vous informer très bientôt du devenir « un an plus tard » de ces premières têtes de bétail et des familles qui en ont béneficié...

En 2011

Les chevreaux étant trop jeunes, nous avons accepté qu'il n'y ait pas de remboursement.

En 2012

Bilan micro-crédit

Six femmes sont en mesure de rendre un animal. Cette année il faut prévoir de nouvelles vaccinations. Vous pouvez trouver ci-contre le tableau de suivi du micro-crédit à ce jour.

En 2013

Collège Toudou
Bénéficiaire du micro-crédit

Alors que ce sont finalement 8 femmes (sur 12) qui ont restitué chacune une tête de bétail en fin 2012, deux nouvelles bénéficiaires ont donc pu recevoir chacune 4 chèvres.

En 2013, ces 14 femmes ont pu vivre et nourrir leurs enfants en partie grâce au troupeau. A nouveau 8 d'entre elles sont en mesure de restituer un animal. Chaque famille a reçu la visite de notre présidente dans les premiers jours de janvier. Les témoignages confirment que le troupeau et le lait de chèvre apporte une meilleure autonomie alimentaire, un gain matériel certain et, au moins aussi important, le chemin vers une dignité et une fierté retrouvée.

L'une des bénéficiaires, gravement malade, a été hospitalisée et son troupeau a été vendu pour payer les frais de son hospitalisation. Elle est maintenant en bonne santé. Une autre femme a perdu son troupeau lors d'un orage ! Il a été convenu que les deux femmes se verront chacune réattribuer deux animaux pour une seconde chance. Les quatre bêtes restantes profiteront à une quinzième femme à identifier par la commune.

Le bilan au 31 Décembre 2013 est représenté dans le tableau ci-contre.

Collège Toudou
Bénéficiaire du micro-crédit

En 2014

Huit femmes ont à nouveau rendu un animal. Les deux femmes qui avaient perdu leur troupeau ont reçu 3 animaux chacune grâce à un don exceptionnel dédié à ce projet. Ce sont donc 16 femmes, maintenant, qui ont un troupeau.

En 2015

4 chèvres ont été rendues, ce qui a permis de doter une nouvelle bénéficiaire.

En 2016

Une femme a complètement remboursé son crédit et son troupeau lui permet de vivre dignement.

Sur 16 femmes qui doivent encore des animaux, 12 s'engagent à redonner un animal, ce qui permettra de doter 3 nouvelles bénéficiaires.

Une femme a tout vendu alors qu'elle devait encore 2 animaux, l' association lui réattribue 2 chèvres , en demandant le remboursement de 4 et une surveillance soutenue de la part de la municipalité pour la gestion de son troupeau.

Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir