Frédie : la vie au Niger

Site web de l'association
Currently viewing: Frédie » Les projets

Classes de la seconde chance

Objectif du projet

Alphabétiser le plus grand nombre d'enfants et leur donner accès à une formation professionnelle afin de constituer un vivier d'éléments moteurs à un développement durable dans les villages.

Toure
Région de Tillabéri

Origine et conception du projet

Détails

Fonctionnement

Détails

Actions

Voir le détail de 2007 à 2014

En 2015

La classe de la seconde chance de Diagourou a terminé sa troisième année et commence, avec l'année scolaire 2015/2016, sa quatrième et dernière année du cycle.

Après 3 abandons, ces sont 35 élèves qui assistent à la classe et aux formations chez les artisans.

Grace aux efforts des enfants, aux infrastructures de la commune, à l'engagement et aux méthodes de l'instituteur, les progrès ont été spectaculaires et le niveau d'apprentissage est très satisfaisant. Beaucoup d'élèves auront les acquis nécessaire pour réintégrer l'école classique en 6ème fin 2016 s'ils le souhaitent et s'il en ont la possibilité logistique et familiale.

Si chaque enfant n'a pas forcement trouvé sa voie, tous les artisans ont au moins quelques élèves dont ils sont très satisfaits et qui peuvent envisager poursuivre l'apprentissage vers une activité professionnelle.

Le troupeau est fort désormais d'une cinquantaine de tête de bétail !

Il faudra cette année préparer la fin de l'aventure et la consolidation de ces richesses éducatives, professionnelles et animales pour que chaque enfant bénéficie de bonnes bases et de projets concrets pour l'avenir.

Quant à l'association, à la commune et à l'instituteur, les discussions sont initiées pour envisager le projet d'un nouveau cycle de 4 ans dans un autre village... à suivre et à étudier...

En 2016

Le cycle de quatre année s'est terminé en juillet 2016. Sur les 38 élèves qui avaient commencé ce cycle, 35 l'ont effectué jusqu'au bout. C'est un excellent bilan ! 15 élèves sont entrés en 6° et 3 ont intégré l'école gouvernementale pour terminer leur primaire. En ce qui concerne les 17 autres, soit ils travaillent, soit ils perfectionnent l'apprentissage du métier qu'ils ont commencé à apprendre.

Cliquez pour agrandir

Le troupeau a été vendu et chaque élève a reçu le 1/35ème de la vente. Cependant, le bilan de cette opération s'avère négatif pour l'association car la somme dépensée pour ce troupeau est plus élevée que la recette de la vente !

Un collège a été créé dans ce village, mais il est complètement démuni. En janvier, les membres du bureau de l'association ont accepté d'attribuer une somme qui permet d'équiper les classes en un livre pour 3 élèves en français, math et anglais.

Cliquez pour agrandir Cliquez pour agrandir

Une nouvelle classe de la seconde chance a été ouverte dans le village de Bouppo, avec le même instituteur et selon le même principe que les précédentes excepté l'expérience du troupeau qui ne sera pas renouvelé. Ce sont 45 élèves de 9 à 13 ans, dont 35 filles, qui ont pris le chemin de l'école. 4 artisans ont accepté de former les élèves : 1 soudeur, 1 mécanicien moto et 2 tailleurs.

La classe est une paillotte un peu exigüe, il a été convenu qu'elle sera agrandie et dotée de quelques tables supplémentaires.

Cliquez pour agrandir